mercredi 21 septembre 2016

De la Côte d’Or aux Antilles

Françoise LAMBELIN est le deuxième enfant de François et Anne FINET. Cette dernière descend de la famille BERTRAND par sa grand-mère paternelle, Nicole MICHAUT, elle-même petite-fille de Jeanne BERTRAND.



Née juste avant la Révolution, elle épouse en 1817 à Prusly un libraire de Dijon, Nicolas TUSSA. C’est là qu’ils vivent jusque dans les années 1830 avant de gagner Paris où Françoise décède le 17/02/1841. Ils habitent alors rue des Francs Bourgeois Saint Michel, selon l’inventaire des biens réalisé après le décès de Françoise le 07/04/1841 (Maître Gabriel Eloi Hochon).

Sur les 7 enfants du couple, tous nés à Dijon, 6 ont vécu à l’âge adulte, et parmi eux Louise Joséphine TUSSA.

Née en 1820 à Dijon, elle est le deuxième enfant de Nicolas TUSSA et Françoise LAMBELIN. Une très jolie jeune fille vraisemblablement. Elle fut le modèle du peintre Félix TRUTAT, que l’on dit être "La Femme nue".



D’après l’auteur dijonais Noël Clément-Janin, "Mlle TUSSA quitta les siens vers sa vingtième année, pour aller en Amérique d’où elle ne donna jamais de ses nouvelles".

Et on la retrouve en effet de l’autre côté de l’Atlantique, à Saint Pierre en Martinique, où elle donne naissance à une fille le 14 juillet 1850. Mais elle décède le 4 août suivant.



Marie Emilie est reconnue par son père quelques jours avant son propre mariage, en 1872. Elle décède, avec son mari, le 8 mai 1902 lors de l’éruption de la Montagne Pelée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire